Bandeau UL

Le titulaire et l'équipe

Titutlaire de la Chaire Marcelle-Mallet :

P. Martin Dumas
Pavillon J.-A.-DeSève
1025, av. des Sciences-Humaines
Bureau 3260 (titulaire)
Université Laval
Québec (Québec)  G1V 0A6
CANADA
418 656-2131 #3519

Télécopieur : 418 656-7688
cmm@fss.ulaval.ca

Avocat et chercheur, Martin Dumas a étudié les sciences sociales et le droit à Québec, Oxford, Toronto et Londres, et exercé le droit du travail et des affaires à Montréal et Toronto entre 1997 et 2001, à divers titres. Il a œuvré, de 2002 à 2005, à titre de conseiller international en matière de travail auprès du secrétariat institué en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine du travail (Canada/États-Unis/Mexique) à Washington D.C. Il préside Filos Mundi, une société vouée à la promotion de la philanthropie et du cosmopolitanisme, et conseille diverses organisations nationales et internationales.

Lauréat de la Fondation du Commonwealth, il est titulaire depuis 2010 d'un doctorat en droit de la London School of Economics and Political Science. Dans le cadre de travaux interdisciplinaires, il développe une plateforme constitutionnelle destinée à mieux encadrer le travail d’enfants sud-asiatiques, sous la sanction du droit consumocratique, avec RugMark/GoodWeave et son fondateur, récipiendaire du Prix Nobel de la Paix 2014. On prévoit l'extension du rayon d’action d’une plateforme similaire à l'encadrement d’autres activités, en collaboration avec l’alliance ISEAL (International Social and Environmental Accreditation and Labelling Alliance).

Martin Dumas a siégé au Conseil directeur et scientifique de l'Institut Hydro-Québec en Environnement, Développement et Société (EDS) (2010-2012), de l'Institut Mallet, du Centre africain du travail, et fut invité à se joindre au Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT), au Réseau interuniversitaire de recherche en RSE (Afrique centrale) et au Indian Labour Institute. Il est récipiendaire de divers prix et distinctions scientifiques, juridiques et littéraires. Enseignant à l'Université Laval depuis 2009 et professeur invité au George Washington University (Washington D.C.), à l'Université Lumière Lyon II (France), à l'Institut Supérieur de Commerce (RDC)  et au G.B. Pant Social Science Institute, Uttar Pradesh (Inde).


Coordonnatrice :

Mary Zettl, M.A.

Pavillon J.-A.-DeSève
1025, av. des Sciences-Humaines
Bureau 3147
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6
CANADA
418 656-2131 #7750

Télécopieur : 418 656-7688
coordination@mallet.chaire.ulaval.ca


Responsables de programmes continus :

Luc Brès

Professeur adjoint

Département de management, Faculté des sciences de l'administration

Diplômé du doctorat de HEC Montréal, Luc Brès a rejoint la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval en janvier 2014 après avoir effectué un Postdoctorat à la Cass Business School (Londres). Il est également chercheur associé au laboratoire Management et Organisation de Paris Dauphine depuis 2013.  Ses intérêts d’enseignement et de recherche portent sur la manière dont le marché et l’entreprise privée peuvent, dans certaines conditions, avoir des effets vertueux pour les sociétés dans lesquels ils opèrent. Boursier du CRSH, Récipiendaire de différents prix et distinctions. Ses travaux ont été publiés dans des revues telles que Human Relations, la Revue Française de Gestion, ou le Journal of Cleaner Production.


 

Armel Brice Adanhounme

Professeur adjoint

Département de gestion des ressources humaines, École de gestion, UQTR

Après un postodorat Banting au Laboratoire de recherche sur le droit et le développement de la faculté de droit de l’Université McGill sur les origines juridiques de l’exclusion au travail, et une thèse de doctorat en administration des affaires de HEC Montréal sur une analyse institutionnelle et comparative de la citoyenneté au travail dans une firme multinationale, Brice a rejoint l’école de gestion de l’Université du Québec à Trois-Rivières depuis décembre 2013 et enseigne des cours de relations industrielles. Il a également une maîtrise en gestion des ressources humaines de New School Univiersity, New York, et une maîtrise en théologie de Weston Jesuit School of Theology, Cambridge, USA. Il mène ses recherches qui portent sur la manière dont la gouvernance des entreprises est influencée et façonnée par la culture, les lois et les normes dans les relations de travail, et le sens du travail dans les organisations modernes, aussi bien dans le contexte des économies libérales du Nord (Canada) que postcoloniales du Sud (Ghana, Cote d’ivoire). Ses recherches ont été publiées dans des revues telles que Journal of Change Management ; Relations Industrielles / Industrial Relations; et Recherches en Sciences de Gestion; Théologiques.


Professionnels de recherche :

Claire Boily

Claire Boily est titulaire d’une maîtrise en sociologie de l’Université Laval. Pendant plusieurs années, elle a participé aux travaux de recherche axés sur le passage à l’âge adulte des jeunes québécois, à l’Observatoire Jeunes et Société, au centre Urbanisation, Culture et Société de l’Institut national de recherche scientifique. Elle a également collaboré aux travaux du Commissaire à la santé et au bien-être, et aux dossiers portant sur les services de santé et sociaux destinés aux enfants de 0 à 5 ans et à leur famille. Professionnelle de recherche à la Chaire Marcelle-Mallet depuis février 2013, elle est auteure et co-auteure de monographies et collabore à la publication des Cahiers de la Chaire.

Marie-Ève Giroux

Marie-Ève Giroux est titulaire d’une maîtrise en service social et d’un baccalauréat en sciences de la santé de l’Université Laval. Pour son mémoire de maîtrise, elle s’est intéressée à la participation des citoyens et citoyennes au sein des coopératives de santé au Québec. Ses intérêts de recherche et d’intervention portent sur le développement local et régional, l’environnement, la coopération internationale et la participation citoyenne. Elle a cumulé au cours des dix dernières années différentes expériences de recherche, d’organisation communautaire et de gestion administrative ou de projets. Marie-Ève est présentement directrice d’un organisme de protection environnementale aux Îles-de-la-Madeleine.

Christian Macé

Christian Macé est professionnel de recherche à l’Université de Montréal et au sein de la Chaire depuis 2013. Il a récemment terminé une thèse qui s’inscrit en psychologie communautaire sur « La résilience de jeunes adultes après une prise en charge par les services de protection de la jeunesse : une perspective interactionniste ». Christian cultive un intérêt particulier pour les aspects méthodologiques et sociaux de la recherche et privilégie les activités scientifiques bénéfiques d’un point de vue social et communautaire. Il est co-auteur de monographies et a collaboré à la publication des Cahiers de la Chaire.


Étudiants de la Chaire

 Catherine Craig-St-Louis

Catherine a complété un baccalauréat en affaires publiques et relations internationales et une maîtrise en aménagement du territoire et développement régional à l'Université Laval. Ses recherches et centres d'intérêts ont essentiellement porté sur le développement durable. Les fruits de ses travaux sur les comportements en transport ont été présentés dans plusieurs colloques et conférences. Elle s'est impliquée à la Chaire en tant que coordonnatrice par intérim et en participant au développement d’un projet de recherche sur la portée de l’action philanthropique de consommateurs de biens produits en Asie du sud.

Hina Hakim

Après avoir complété un baccalauréat en chirurgie dentaire au Pakistan, Hina a enseigné à des étudiants gradués d’un institut privé et a agi en tant que coordonnatrice pour un département de dentisterie communautaire. Ce département faisait la promotion de la santé bucco-dentaire et proposait des activités éducatives dans des zones rurales. Cette expérience de terrain l'a motivée à poursuivre une maîtrise en santé dentaire publique en Malaisie. Elle s’y est impliquée sur le plan communautaire dans un programme social d’offre d’examens oraux et de conseils gratuits pour maintenir l'hygiène buccale des patients.  Ses expériences l’ont conduite à entreprendre des études doctorales en santé communautaire à l'Université Laval et à participer, au sein de la Chaire Marcelle-Mallet, à la rédaction d’une monographie sur les aspects philanthropiques d’un programme de clinique dentaire mobile.

Eric Monyene

Prêtre, chercheur et enseignant, Eric Monyene dispose d’une solide expérience pratique et professionnelle, avec une orientation dans le domaine social. Outre ses diplômes de philosophie et de théologie, il détient une licence en comptabilité. À ce jour, il poursuit sa maîtrise en administration des affaires, option marketing sociétal, à l’Université Laval. Eric Monyene a été responsable adjoint, et responsable titulaire de la gestion de l’économat de l’archidiocèse de Kinshasa pendant plusieurs années. Il est responsable du bureau de projet à Caritas Congo et enseigne à divers titres à l’Institut supérieur de commerce de Kinshasa et à l’Université Protestante au Congo.

Fanny Prost

Diplômée d’un Bachelor en marketing et droit commercial de Murdoch University (Perth - Australie), Fanny est actuellement étudiante au MBA en gestion internationale à l’Université Laval. Fanny bénéficie d'une expérience dans le secteur du marketing sociétal à l'échelle internationale, au sein de cabinets privés et auprès de consultants professionnels. Elle s’est jointe à la Chaire Marcelle-Mallet en janvier 2016 pour rédiger une monographie sur le thème des Smart Grids et de la responsabilité sociale de l'entreprise et des citoyens, en portant une attention particulière à leurs bénéfices pour les communautés et à l'atteinte d'objectifs de développement durable.

Honoré Gbedan

Candidat au doctorat en sociologie, spécialisation: sociologie du développement, Honoré GBEDAN est respectivement titulaire d’un Master Complémentaire (DESS) en Développement, Environnement et Sociétés  dans la spécialité : société civile, économie sociale et coopération internationale en 2012 à l’Université de Liège (Belgique) ; d’une Maîtrise en Sciences Politiques et Relations Internationales  en 2009 à l’Université d’Abomey-Calavi (Bénin) et d’une autre Maîtrise en sciences sociales, spécialité : Développement Communautaire en 2008 à l’Université d’Abomey-Calavi (Bénin).Son projet de thèse de doctorat, sous la co-direction de Simon Langlois et P. Martin Dumas, porte sur  « Représentations  sociales du don dans la sphère philanthropique au  Bénin : cas des partenaires d’Oxfam-Québec et des populations bénéficiaires de leurs activités. » Auxiliaire d'enseignement  du cours SOC-2103 Afrique, Amérique latine et mondialisation au département de sociologie de l'Université Laval, ses intérêts de recherche sont : la sociologie du développement, la philanthropie, le don, la justice sociale, la société civile, les Organisations Non Gouvernementales(ONG), le développement international, la mondialisation.​​"


Professionnels de recherche antérieurs

Annie Bilodeau

Annie Bilodeau est titulaire d’un doctorat en sciences de l’orientation. Sa thèse porte sur l’analyse des impacts des pratiques socioéducatives centrées sur le développement du pouvoir d’agir des personnes et des collectivités utilisées par un organisme d’économie solidaire. Sa formation multidisciplinaire l’a conduit à aborder, sous l’angle de la psychosociologie, des questions liées au développement du pouvoir d’agir, à l’analyse des pratiques socioéducatives et à la pédagogie. En 2013 et 2014, elle a rédigé et co-rédigé deux monographies au sein de la Chaire.

Laurence Caron

Laurence Caron a travaillé à la production de cinq des cahiers de la Chaire, dont un réalisé en collaboration avec des partenaires français et portant sur l'évaluation d'un projet pilote de logement social intergénérationnel mixte dans le nord du pays. Il est également co-auteur d'un ouvrage près des préoccupations de la Chaire, Intervention collective, mobilisation locale et hébergement des aînés qui est paru en 2015. Détenteur d'une maîtrise en service social de l'Université Laval duquel il a gradué avec un mémoire sur le capital social, il a cultivé un intérêt pour le développement humain, l'organisation communautaire, l'économie sociale, la politique et la santé mentale. Monsieur Caron est actuellement formateur et agent de mobilisation pour l'Association québécoise pour la réadaptation psychosociale (AQRP) où il travaille à des projets sur la stigmatisation en santé mentale aux quatre coins de la province.

Karine Drolet

Karine détient un baccalauréat et une maîtrise en administration des affaires de l’Université Laval. Depuis sa diplomation, Karine a participé à l’organisation de colloques internationaux, a effectué la gestion financière et la coordination des activités administratives d’organisations professionnelles et de recherche. De 2010 à 2015, elle a travaillé à l’Université de Montréal en tant que coordonnatrice administrative du Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT). Karine s’est jointe à la Chaire Marcelle-Mallet en novembre 2015 et en a assumé l’ensemble de la coordination administrative jusqu'en mars 2016 .

Audrey Somé

 Titulaire d’une maitrise en génie chimique option environnement de l’École Polytechnique de Montréal et d’un diplôme d’ingénieur de l’École Nationale des Industries Chimiques (Nancy, France),      Audrey  Somé se passionne pour les enjeux ayant trait à l’environnement, au développement durable et à la responsabilité sociale des organisations. Elle s’est impliquée à la chaire en tant que  professionnelle de recherche dans le cadre de l’élaboration du baromètre de l’achat responsable 2016. Ses travaux portaient sur la définition des composantes de l’achat responsable ainsi que sur  l’élaboration d’une méthodologie permettant de mesurer les niveaux de maturité des organisations dans cette thématique en pleine expansion.